Nous suivre – 15/12/2020

19/11/2020 << Newsletter 15/12/2020 >> 12/01/2020

Chers parrains, marraines et généreux donateurs, vous avez été nombreux à nous communiquer votre soutien. Dans le même temps, les discussions avec certains d’entre-vous nous ont donné l'idée de cette série de questions-réponses, qui devrait tous vous aider à comprendre où nous vous proposons d’aller avec Aide aux orphelins de Birmanie :

Pourquoi la vision de Mary a divergé de celle de l’association ?

Mary forme les enfants à travers la religion, et c’est sa priorité absolue. Nous sommes conscients que c’est important, mais nous souhaitons aussi aider les enfants à travers l’éducation, l’école, la formation professionnelle, l’internet et l’anglais qui sont des portes ouvertes vers tout type de travail en Birmanie. Le problème, c’est que Mary n’encourage pas les enfants à prendre leur envol. Depuis la création du projet il y a dix ans, aucun des aînés n’a pris son indépendance. Les enfants passent bien trop de temps à travailler pour que l’orphelinat fonctionne (même si c’est très formateur pour eux), et n’ont pas assez de temps pour réfléchir à leur propre avenir. Aucun des enfants de l’orphelinat n’a réussi le bac à ce jour, cinq d’entre eux l’ont raté l’année dernière. C’est assez courant en Birmanie puisque les études sont très difficiles, mais les formations professionnelles refusent d’être envisagées par Mary, ni aucune sorte d’alternatives. Nous avons été forcés de constater qu’au cours des années, Mary n’a pas ouvert le projet et a donné forme à ce qui ressemble de plus en plus à une communauté. Les enfants y vivent heureux et en bonne santé, mais en décalage avec le reste du monde, et des autres enfants birmans. Nous avons fait notre possible pour apporter toujours plus d’ouverture d’esprit et de possibilités d’avenir pour les enfants, mais aujourd’hui, Mary s'oppose à tout changement sur place. Si Mary a changé sa manière de fonctionner avec nous, c’est aussi parce que l'autosuffisance sur place a été bien développée (potager, porcherie, école maternelle), et qu’elle reçoit maintenant un important soutien de la part de sa communauté protestante, qui encourage ce système de communauté et ne lui demande aucun compte. C’est quelque chose que pour notre part, nous ne pouvons pas faire vis à vis de vous.

 

Qu’en est-il de votre point de vue ?

Aide aux orphelins de Birmanie c'est aussi et avant tout, votre soutien. En tant que parrain-marraine, vous pouvez :
- soutenir exclusivement le projet de Mary comme c’était le cas jusqu’à présent. Merci de nous envoyer un mail si vous choisissez cette option.
- soutenir Aide aux orphelins de Birmanie de manière globale. Nous continuerons d’aider Mary mais en essayant autant que possible de diriger les dons vers la santé et l’éducation pour les enfants (anglais, informatique, école et cours de soutien, matériel scolaire, frais d’hôpitaux). Nous soutiendrons aussi d'autres projets portant sur l’aide aux Birmans les plus nécessiteux comme le veut la finalité de notre association. Ces projets seront bien sûr expliqués en détail.

 

Quelles sont nos valeurs au sein de l’association ?

- soutenir les locaux désireux d’aider leur pays et ses enfants meurtris par 60 ans de dictature.
- donner l’accès à la santé, l’éducation et à des formations professionnelles pour des enfants dans le besoin.
- encourager le dialogue interethnique et interreligieux.
- accompagner dans leur ouverture au monde et aux nouvelles technologies les personnes les plus isolées, tout en favorisant la préservation de leurs traditions face à une culture mondialisée.
- aider les personnes les plus isolées à développer des solutions dans la veine de leurs traditions pour répondre aux problématiques qu'elles rencontrent.
- aider les plus nécessiteux à développer leur autosuffisance (alimentaire, énergétique,…).

 

Qui s’occupe de l'association actuellement ?

Le leg de l’association n’a pas été finalisé puisque Nicolas et Sylvain ont souhaité se désengager suite à des échanges de mails avec Mary et sa sœur Lydia, qui n'acceptent aucun droit de regard sur leur projet. Je (Irénée) poursuis ma fonction de président de l’association, j’aimerais en revanche utiliser mes connaissances de la Birmanie pour soutenir et développer d’autres projets humanitaires sur place. Dans ce but, l’équipe actuelle sera maintenue en place et nous fonctionnerons avec l'aide de bénévoles référents pour chaque projet (dont celui de Mary), et de services civiques pour gérer et développer le tout.

 

Que va-t-il advenir des fonds levés pour le terrain ?

Vous êtes nombreux à avoir décidé de nous faire confiance, mais si vous souhaitez que votre don puisse être utilisé uniquement par Mary, n’hésitez pas à nous le préciser par mail. Les donateurs qui le souhaitent peuvent aussi récupérer leur participation en nous envoyant un mail avec leur RIB.

 

Quels nouveaux projets souhaitent développer Aide aux orphelins de Birmanie ?

Nous vous les présenterons un à un dans nos prochaines newsletters. Si vous souhaitez nous faire des retours, ils seront évidemment les bienvenus.

 

Si vous avez des questions auxquelles nous n’avons pas pensé, n’hésitez pas à nous écrire,
Un grand merci pour votre soutien,
L'équipe d'Aide aux orphelins de Birmanie.

19/11/2020 << Newsletter 15/12/2020 >> 12/01/2020