Nous suivre – 19/11/2020

27/02/2020 << Newsletter 19/11/2020 >> 15/12/2020

Chers parrains, marraines et généreux donateurs, voici des nouvelles du projet que vous soutenez !

Dans un premier temps, sachez que les enfants vont bien. Les écoles seront encore fermées jusqu’en juin, l’année scolaire est donc entièrement annulée, quoi qu’il advienne.

Depuis le lancement de notre projet, nous nous sommes donné pour mission de prendre en charge la vie d’orphelins, et de tout faire pour favoriser leur insertion professionnelle, leur ouverture au monde, ainsi que l’apprentissage de l’anglais et de l’informatique. Malheureusement, les intentions de Mary se sont peu à peu détachées des nôtres. Des conflits sont nés de cette divergence de priorités et Mary a souhaité prendre son indépendance sur la gestion du projet. Depuis le mois d’avril dernier, nous discutons des différentes possibilités pour maintenir le lien. Nous avons envisagé puis mis en place un lègue de l’association pour que je (Irénée) sorte du projet et donne la direction de l’association à Sylvain et Nicolas, deux bénévoles qui aident au fonctionnement du projet depuis des années. Ils ont eux-mêmes échangé de nombreux mails avec le côté birman, pour exprimer notre vision et les contreparties que nous pourrions faire pour continuer ensemble.

Nous sommes passés par de nombreuses étapes pour en arriver à ces conclusions :
- Nous ne pouvons pas financer l'entièreté d’un orphelinat sans gérer la manière dont sont utilisées les finances.
- Nous voulons continuer de soutenir Mary et les enfants, mais de manière moindre. Nous deviendrons donc “un sponsor parmi d'autres''.
- Nous voulons supporter d’autres initiatives en Birmanie et diversifier les missions de l’association

En ce qui concerne la levée de fonds pour le terrain, c’était une première étape avant la construction d’un orphelinat, qui aurait nécessité une seconde levée de fonds. Nous ne serons pas en mesure d’assurer la bonne gestion de ce projet, et malheureusement, nous devons l’annuler. Nous nous excusons ; vous nous avez fait confiance et nous n’avons pas été en mesure de mener à bien ce projet. Nous nous étions beaucoup investis et ça a été très dur à accepter pour nous, nous imaginons aussi votre déception. Mais en ce qui concerne Mary et les enfants, sachez qu’ils reçoivent le soutien de leur communauté religieuse protestante depuis le début de la crise du covid-19. Mary aura donc la possibilité d’acheter le terrain et de construire un orphelinat comme elle le souhaite. D’une certaine manière, l’objectif de cette association depuis ces dernières années : développer et rendre cet orphelinat autonome, est accompli.

Maintenant il est temps pour nous d’aller de l’avant ! Nous allons faire ce que nous pouvons pour rebondir de manière positive. En ce qui me concerne, je souhaite donc continuer de gérer l’association, mais en élargissant son domaine d’action et en agrandissant l’équipe. Pour commencer, nous vous proposons deux possibilités :

- Demander le remboursement de votre don fait pour l’achat du terrain (en nous envoyant un mail avec votre RIB)
- Laisser Aide aux orphelins de Birmanie gérer ces fonds pour financer des projets humanitaires en Birmanie. Dont celui de Mary, puisque nous ne coupons pas les ponts avec elle, ni avec les enfants.

Ces dernières années, nous avions essayé de créer des liens entre orphelinats de différentes religions et de soutenir d’autres projets, mais nous étions toujours ramenés à notre orphelinat, parce que de plus en plus d’enfants étaient accueillis et qu’ils reposaient entièrement sur nous. Ce n’est plus le cas, c’est l’occasion d’épanouir notre volonté d’ouverture et d’étendre notre action sur d’autres beaux projets rencontrés en cours de route. Tous sont en lien avec ces thèmes au cœur de notre mission : santé, éducation, autosuffisance alimentaire et énergétique.

Nous développerons aussi notre propre projet pour aider des villages reculés où internet vient d'arriver. Le but serait de donner aux locaux un apprentissage d'internet, pour qu'ils n'en reçoivent pas que le côté négatif (violence, sexe, publicité, mondialisation, addiction etc.), mais l'utilise avec un esprit critique pour faire des recherches et trouver eux-mêmes des pistes pour résoudre les problématiques qu'ils rencontrent. Dans le même temps, ce projet permettrait à des locaux étant partis en ville pour étudier ou travailler, de revenir dans leur village et y partager leurs connaissances. Ce projet aura pour intention de fond de valoriser et préserver leurs traditions, tout en accompagnant leur modernisation.

Dans notre prochaine newsletter, nous vous présenterons les différents projets que nous aimerions soutenir et nous ferons une présentation plus approfondie du projet que nous développerons, ainsi que la manière dont pourrait être réparti le budget.

Un grand merci pour votre soutien,
L'Équipe d’Aide aux orphelins de Birmanie.

27/02/2020 << Newsletter 19/11/2020 >> 15/12/2020