Nous suivre

Notre newsletter vous partage les avancées, les évolutions, les joies et des éventuels problèmes de l'orphelinat.

C'est un moyen de vous rapprocher du projet en prenant connaissance des événements qui font ce qu'il est. Nous vous écrirons peu (tous les 2-3 mois), mais nous tâcherons de vous plonger au cœur de notre vie quotidienne.

Newsletter   précédentes 08/04/2019   12/04/2019   29/05/2019   07/06/2019   09/10/2019   18/10/2019   11/02/2019  19/02/2020   27/02/2020  19/11/2020  15/12/2020   12/01/2021

 

Dernière newsletter 19/01/2021

Chers parrains, marraines et généreux donateurs, voici le deuxième projet que nous comptons soutenir.

Projet 2/4 Aide dans un village reculé de l'Irrawady

L'Irrawady est le grand fleuve qui traverse toute la Birmanie. Dans certaines régions, ses berges sont parsemées de grandes plages de sable où les locaux s'adonnent à la culture de la cacahuète.

C'est dans un de ces villages ruraux que Corinne agit depuis des années (près de 20 ans !). Depuis plusieurs années son conjoint birman, Aung bala, la soutient dans son action et tient le rôle de responsable sur place pour tous les projets développés.

Tous deux, ils se démènent pour permettre aux villageois de Kanphyu d'avoir du travail. Parmi d'autres actions entreprises, on peut citer la mise en place de formation (coutures, etc.) et l'achat de champs pour permettre aux villageois de cultiver.

Ils aident aussi à scolariser les enfants et les accompagnent jusqu'à leur émancipation.

Ils œuvrent aussi pour diminuer la pollution de l'Irrawaddy et de ses plages, lieu de vie des habitants.

Aujourd'hui, Corinne et Aung Bala comptent s'investir d'autant plus dans un projet qui leur tient à coeur : le recyclage de déchets permettant de construire un bâtiment utile à la communauté (bibliothèque, salle d'informatique et de cours de soutiens, salle de formations, etc.). Ce projet se divisera en plusieurs étapes :

- le ramassage des bouteilles et des déchets dans l'Irrawaddy et les villages alentour

- le remplissage des bouteilles avec les déchets ramassés (ce qui rendra les bouteilles compactes, et permettra de les utiliser comme des briques). Ce travail sera rémunéré à hauteur de 1000 kyats pour 4 bouteilles, ce qui permettra à bon nombre de foyers de survivre, notamment ceux dans l'incapacité actuelle de travailler à cause de la crise du coronavirus.

- la sensibilisation des villageois et des villages alentours à la pollution des déchets et la répercussion sur la pollution des eaux et des terres cultivées, ainsi que sur leur hygiène de vie et les répercutions sur leur santé.
- la mise en place de formation (couture et autres) pour les villageois dans le besoin.
- la mise en place de cours d'anglais et d'informatique pour les enfants et les villageois.

Pour ce projet aussi il s'agit d'aider des Birmans dans le besoin dans des milieux reculés. Corinne finance la plupart de ses projets d'aide humanitaire avec sa retraite et peine parfois à se concentrer sur la levée de fond pour son association Isha Tanaka. C'est le type de personne qui oublie ses propres besoins au profit des autres.
Nous avons décidé de la soutenir, principalement sur les projets liés à l'éducation et le recyclage. Nous participerons à la construction d'un premier bâtiment en bouteilles recyclées, et à l'installation d'une bibliothèque et d'ordinateurs dans le local. Nous vous tiendrons désormais au courant des avancées de ce projet, parmi d’autres que nous vous proposerons de découvrir dans nos prochaines newsletters !

 

Newsletter   précédentes 08/04/2019   12/04/2019   29/05/2019   07/06/2019   09/10/2019   18/10/2019   11/02/2019  19/02/2020   27/02/2020  19/11/2020  15/12/2020   12/01/2021