Nous suivre

Notre newsletter vous partage les avancées, les évolutions, les joies et des éventuels problèmes que nous rencontrons dans nos projets. Nous vous écrirons peu (tous les 2-3 mois), mais nous tâcherons de vous plonger au cœur de notre vie quotidienne.

Newsletters   précédentes    08/04/2019   12/04/2019  29/05/2019   07/06/2019   09/10/2019   18/10/2019    11/02/2019  19/02/2020   27/02/2020  19/11/2020  15/12/2020   12/01/2021   19/01/2021  26/01/2021

Dernière newsletter 28/12/2021

Chers parrains, marraines et généreux donateurs, voici des nouvelles de l’association Aide aux orphelins de Birmanie !
Pour commencer, nous vous proposons une vidéo qui facilite la compréhension de la phase de transition dans laquelle nous sommes depuis quelques mois. Cliquez sur l’image ci-dessous pour pouvoir la regarder sur youtube.

En ce qui concerne la Birmanie plus particulièrement, sachez qu’elle est toujours sous le joug du général dictateur. Aung San Suu Kyi a été condamné à 2 ans de prison ; d’autres jugements sont en attentes. Du côté internationale il y a des mouvements encourageants, comme la décision d’inviter un représentant apolitique birman au sommet de l’Asean ; le représentant de la junte en étant exclu.

Des milices armées se sont renforcées et ralliées au gouvernement démocratique birman qui s’oppose à la junte. Les axes routiers sont le lieu de batailles et de raquette régulier, ce qui paralyse d’autant plus le pays et plus particulièrement la région de Sagaing où les affrontements sont constants. Les milices armées se multiplient aux quatre coins de la Birmanie. Certaines se battent pour la primauté du mouvement « résitant », comme cela a été le cas dans l’état de Chin il y a quelques semaines. Entre les affrontements des différents groupes de résistants, et les affrontements avec les militaires, la Birmanie est moins sûre que jamais.

Les manifestations se font plus rares mais continuent, avec notamment une marche réalisée par des étudiants il y a quelques semaines. La réponse de l’armée : un camion a foncé dans le cortège, écrasé six jeunes et fait de nombreux blessés. Suite à cela, une manifestation silencieuse a eu lieu dans tous les pays : tous les magasins et commerces étaient fermés, et personne n’est sorti dans la rue.

Pendant ce temps, Mary et les enfants ont peur, ils ne retournent toujours pas à l’école qui est aux mains des militaires. Leurs champs leur permettent de s’alimenter en légumes, et d’en revendre pour avoir assez de riz. Ils divisent leur temps entre le travail au champ, la prière et des occupations diverses. Ils trouvent tout de même le temps de s’amuser, comme à ce défilé. Et Mary est enceinte d’un troisième enfant !

Corinne et Aung Bala organisent mensuellement des distributions de riz au village de Kanpyu. Les Birmans sont habitués à vivre en autarcie et se débrouillent pour pêcher et cultiver, mais le riz vient en majorité de pays frontalier et devient de plus en plus cher et moins accessible.

En ce qui concerne Guillaume, il est toujours sur place dans l’état de Chin, isolé, sans internet, et avec régulièrement des coupures totales des communications téléphoniques. 14 enfants sont encore avec lui, et accompagné d’une professeur d’anglais birmane, il donne des cours d’anglais et d’informatique tous les matins. Les après-midi sont axés sur les jeux et le développement de l’autosuffisance du lieu. Pour gagner en indépendance financière et pallier à la fermeture des banques, Guillaume vend des oeufs au village, ainsi que des piments et des papayes. Ils auront bientôt 200 poules ! Du côté de leur porcherie, quatre cochons adultes ont donné naissance à dix petits porcelets, qui seront vendus eux aussi.

Ces projets sont tous en autogestion mais reçoivent votre soutien financier. 500€ ont été donnés pour le riz des habitants du village de Kanpyu. 1500€ ont été donnés à Guillaume pour l’encourager dans sa démarche d’autosuffisance. 7800€ ont été donnés à Mary et aux orphelins, puisqu’ils dépendaient encore beaucoup de notre soutien jusqu’à il y a peu.

En ce qui concerne les finances de l’association, nous avons reçu grâce à vos parrainages un total de 10715€ sur l’année 2021. Vous êtes nombreux à nous avoir envoyé des messages pour exprimer votre choix d’orientation des dons envers nos différents projets. 1080€ avaient été orientés vers Guillaume et les enfants de son projet (nous avons complété à 1500€ grâce à la trésorerie de l’association). 445€ avaient été orientés vers Mary et les orphelins, mais en plus de ce montant nous leur avons reversé les dons qui n’avaient pas été orientés par les donateurs, pour un total de 7800€.
Vous aviez aussi choisi d’orienter 1950€ vers les nouveaux projets, nous avons hâte de les commencer ! Deux services civiques (Roman sur la photo de droite, et Narimane sur la gauche !) nous aident maintenant dans cette tâche qui prend du temps mais est très enthousiasmante.

Merci à tous pour votre soutien,
Toute l’équipe d’Aide aux orphelins de Birmanie se joint à moi pour vous souhaiter de très bonnes fêtes et un beau début d’année 2022 !

Newsletters   précédentes    08/04/2019   12/04/2019  29/05/2019   07/06/2019   09/10/2019   18/10/2019    11/02/2019  19/02/2020   27/02/2020  19/11/2020  15/12/2020   12/01/2021   19/01/2021  26/01/2021