l’orphelinat soutenu par l’association

L'orphelinat soutenu par Aide aux orphelins de Birmanie

 

L’équipe sur place

Marie (Ni Hlei Par), sur la photo de gauche, est l'initiatrice de cette oeuvre caritative. Aidée de son équipe, dont Adam et Hannah, elle prend en charge les orphelins et s'occupe de la gestion du centre. Elle est le moteur de ce projet auquel elle dédit sa vie, et tout son temps.

Les locaux du centre

Constitué d'un bâtiment en dur et d'agrandissements faits progressivement sur les dix dernières années. Ce sont des locaux extrêmement précaires, faits de bâches de plastique. On ne peut construire aucune véritable infrastructure sur ce terrain qui nous est prêté.

Le plan du terrain actuel :

Nous avons lancé une cagnotte à 25 000€ qui permettra d'acheter un terrain et de construire en dur, un bâtiment principal, deux dortoirs, des espaces douches et toilettes, une salle de classe, une salle d’informatique et bibliothèque, une infirmerie, des espaces de jeux intérieurs et extérieurs. Tout le nécessaire pour offrir des bonnes conditions de soin, d’hygiène et de sûreté aux orphelins recueillis. Ils auront aussi des espaces pour travailler, se reposer, jouer, apprendre ; ils pourront s’épanouir au quotidien dans un environnement sain.

Les locaux que nous serons en mesure de faire grâce à la cagnotte :

 

Les activités du centre

Nous manquons de moyens pour leur donner un lieu de vie stable, mais nous sommes tout de même en mesure de subvenir à leur besoin en termes d'éducation, de santé. Notre centre les aide aussi à bien grandir en leur permettant de s'adonner à de nombreuses activités créatrices et formatrices. Des ordinateurs sont à leur disposition pour les éveiller au monde des technologies, si présent dans notre société.

Ils apprennent tous à cuisiner, et savent exactement d’où vient ce qu’ils ont dans leur assiette. De la graine qu’ils plantent, au ramassage des fruits et légumes, et jusqu'à la préparation et la nutrition, ils sont conscients du cycle auquel ils prennent part.

La porcherie et les petits porcelets qui y naissent régulièrement contribuent eux aussi au cadre naturel et à la vie du lieu. Prendre soin des animaux constitue une source d’amusement et permet aux enfants de se responsabiliser tout en se familiarisant avec d’autres formes de vie.

Le petit jardin du centre leur permet de pratiquer quelques-unes de leurs activités sportives favorites (foot, basket, volley, vélo, badminton, etc.).

Côté spiritualité, ils apprennent à aimer leur prochain et à avoir foi en la vie, ce qu'elle a à leur offrir. C'est en suivant le chemin du protestantisme qu'ils s’éveillent spirituellement, mais pour ce qui est de notre association, peu importe leur religion, leur croyance. Lorsqu'il s'agit d'aider des enfants dans le besoin, on doit voir plus loin. L'important c'est de croire en quelque chose, croire en un avenir meilleur. Et ils croient. C’est au travers de la foi qu’ils arrivent à faire un retour sur soi. En Birmanie, les prières comprennent un long moment pendant lequel les personnes parlent seules, aussi fort qu’elles le veulent, et toutes en même temps. Elles expriment leurs craintes, leurs peurs, leurs désirs, leurs espoirs, et toutes les émotions qu’elles portent en elles se déchargent. Les orphelins font face à leurs problèmes et apprennent à les traiter.